Avec le soutien du Service Public de Wallonie
Avec le soutien de Natagora

Natagora a pour but de protéger la nature, plus particulièrement en Wallonie et à Bruxelles. Avec un grand objectif : enrayer la dégradation de la biodiversité et reconstituer un bon état général de la nature, en équilibre avec les activités humaines.
Pour cela,
nous avons besoin de votre soutien !

Faites un don !

Devenez membre !

Les mesures de sécurité

Photo: Christine Michel

Votre sécurité passe avant tout !


  • Restez attentifs à votre propre sécurité. Ne la mettez pas en danger pour sauver un animal.
  • Il est nécessaire de se munir d'un dossard réfléchissant et d'une lampe torche. Emportez également un seau, des vêtements chauds et imperméables.

  • Evitez de diriger votre lampe de poche vers les voitures en circulation, vous risqueriez d'éblouir les conducteurs.

  • Marchez toujours sur l'accotement en faisant face aux véhicules qui viennent dans votre direction.

  • Si vous êtes accompagnés d'enfants, veillez à ce qu'ils ne se mettent pas en danger pour sauver un batracien traversant la route.

  • La plus grande prudence est de mise, chacun participe à titre personnel - Aucune assurance ne vous couvre en cas d’accident.

Lors de la manipulation des batraciens

  • La peau des batraciens est enduite d'un mucus qui la protège du dessèchement. En manipulant les animaux, vous pouvez abîmer cette couche protectrice : mieux vaut y toucher un minimum, même si elle se reconstituera par les sécrétions cutanées. A cette fin, gardez les animaux en main le moins longtemps possible, et manipulez les animaux avec des mains humides. S'il faut les transporter sur de longues distances, placez les dans un seau propre. Si vous protégez vos mains par des gants, veillez à ce que ceux-ci ne soient enduits d'aucun produit (talc sur certains gants en caoutchouc, par exemple). Evitez aussi les gants en laine ou constitués d'une substance abrasive.

  • Certains batraciens - tel le crapaud commun - secrètent également un venin... inoffensif puisqu'il ne peut être inoculé ! Celui-ci peut toutefois être irritant s'il entre en contact avec les muqueuses des yeux ou du nez. Pensez-y... surtout si vous avez un tempérament allergique !

  • Manipulez les batraciens avec délicatesse, tout spécialement les tritons. Vu leur taille, leur ossature n'est pas à toute épreuve ! Une chute de hauteur d'homme pourrait leur causer des lésions internes, invisibles...

  • Evitez de parcourir en groupe, pendant des passages migratoires, des sols non dénudés. Sur des sols herbeux, la rencontre d'une armée de naturalistes d'une légion de batraciens migrants peut se solder par bon nombre de morts... dans les rangs des batraciens bien sûr !